Délimiter les espaces en jouant avec la hauteur sous plafond

Avez-vous pensé à jouer avec la hauteur sous plafond de vos pièces ? 

Délimiter les pièces sans pour autant les cloisonner, voilà un défi de taille. Les décrochés de matières au sol sont une première solution mais avez-vous pensé à jouer avec la hauteur sous plafond de vos pièces ? 

Respecter les proportions 

Jouer avec la hauteur sous plafond est un classique architectural. Veillez néanmoins à respecter une règle de proportion entre la hauteur des murs et la surface au sol pour éviter l’impression cathédrale d’un plafond trop haut. Nous vous préconisions de ne pas dépasser une hauteur sous plafond comprise entre 3,5 mètres et 4,5 mètres pour une pièce de 45 à 50 m². 

Un faux plafond dans la cuisine

grand-sejour-avec-hauteur-sous-plafond

 

De plus en plus de cuisines sont ouvertes sur les pièces de vie comme le salon et la salle à manger. Au-dessus de votre ilôt central, créez un faux plafond pour délimiter plus facilement l’espace cuisine tout en dissimulant les gaines d’aération pour une plaque de cuisson ou encastrez simplement des luminaires.  

 

 

Des ouvertures adaptées 

Le salon est souvent la pièce où l’on préfèrera jouer avec une belle hauteur sous plafond en profitant d’une charpente traditionnelle pour un plafond rampant avec panne faitière apparente. La hauteur sous plafond apporte du volume à la pièce mais il ne faut jamais que ce soit au détriment de la lumière. Vous ne cherchez pas à transformer votre salon en donjon ? Alors pensez à positionner une imposte au-dessus de vos baies vitrées ou deux ouvertures aux mêmes dimensions l’une au-dessus de l’autre. Elles habilleront naturellement la pièce en cassant la continuité des murs tout en apportant de la lumière naturelle. 

ouvertures-avec-hauteur-sous-plafond

Aménager de nouvelles pièces

Une belle hauteur sous plafond c’est aussi un moyen de créer de nouveaux espaces comme une mezzanine. Bien sûr, il faut une hauteur suffisamment importante pour pouvoir créer une mezzanine confortable et ne pas vous priver d’un beau volume sous prétexte de créer une nouvelle pièce. Notez que la loi Carrez ne prend en général pas en compte les mezzanines comme surface habitable ou « privative ».

 

amenager-nouvelles-pieces

Par définition, une surface privative doit respecter un minimum de 1,80 m de hauteur sous plafond. Avec un plafond rampant, seuls quelques m² pourront éventuellement être considérés. Privilégiez donc le confort dans chaque pièce aux m². La mezzanine pourra servir de bureau ou de salle de jeux pour les enfants.