IGC inaugure la 1ère maison COMEPOS en Occitanie

 

image-projet-comepos

image-avant-projet-comeposAlors que le bâtiment en France est le secteur le plus consommateur d’énergie, l’évolution de la Réglementation Thermique à l’horizon 2020 tend vers des constructions neuves à énergie positive, c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Pour établir un référentiel crédible, le projet COMEPOS consiste à mesurer scientifiquement l’impact énergétique et environnemental des maisons à énergie positive dans leurs conditions d’usage réelles.

Coordonnée par le CEA, cette initiative contribuera, à terme, à accélérer le développement des maisons à énergie positive tout en optimisant les systèmes innovants et les surcoûts liés à l’évolution des performances.

 

 

image-maison-comepos

Historiquement engagé dans une démarche d’innovation et sensible aux enjeux écologiques, IGC est pour le grand Sud-Ouest le constructeur associé à ce projet d’envergure nationale.
L’inauguration de la « maison COMEPOS d’IGC » est l’aboutissement d’une coopération étroite et suivie entre le constructeur, l’ADEME, les scientifiques du CEA, du CNRS d’ARMINES, du CSTB et un consortium d’industriels tournés vers l’innovation.
Construite en région toulousaine, la « maison COMEPOS d’IGC » propose un plan en L avec un espace jour bien délimité de l’espace nuit. Elle offre une surface habitable de 98 m² et compte 3 chambres et une pièce de vie de près de 38 m². Ses nouveaux occupants viennent de s’y installer et prendront une part active au projet COMEPOS en partageant leur retour d’expérience de vie dans cette maison à énergie positive : autonomie énergétique, qualité d’air, facilité d’utilisation, confort ressenti...

 

 

image-autonomie

image-creation-energieEvolution de la maison RT2012, la « maison COMEPOS d’IGC » est une maison à énergie positive. Sa performance énergétique est le résultat d’unecombinaison pertinente entre conception,matériaux et équipements, adaptée aux conditions climatiques de la région.

Elle tire son énergie des panneaux photovoltaïques installés en toiture. Via un onduleur, l’énergie captée alimente directement le réseau domestique tandis que le surplus est emmagasiné dans des batteries de stockage pour des besoins ultérieurs.

Ce procédé confère à la maison une totale autonomie énergétique

 

 

image-qualite-air

image-qualite-airAu-delà de la performance énergétique, la « maison COMEPOS d’IGC » vise le confort et le bien-être de ses occupants en veillant notamment à la qualité d’air intérieur. Des capteurs de CO2 mesurent en permanence le taux de dioxyde de carbone présent dans l’air et affichent, via une application dédiée, les résultats sur smartphone ou tablette.

En cas de concentration trop importante (lors d’un repas de famille, par exemple), il suffit d’accélérer la puissance de la Ventilation Mécanique Contrôlée et éventuellement d’ouvrir la fenêtre de toit motorisée pour assurer un renouvellement d’air rapide et efficace. Ainsi la ventilation naturelle est optimisée dans toute la maison.

De façon classique ce système extrait l’air des pièces humides. Il sera configurable pour régler l’extraction du taux de CO2 dans les pièces de nuit dans un deuxième temps.

Cela permettra d’évaluer la performance en termes de qualité d’air, entre un système réglementaire français et un système amélioré qui régule l’extraction sur le taux de CO2 dans les pièces de vie.

 

image-confort-ete

Une grande attention est portée sur la ventilation naturelle pour un meilleur confort thermique, particulièrement en saison estivale. Le confort d’été c’est avant tout de la fraîcheur avec une bonne ventilation, surtout aux heures les plus chaudes.

Un caisson de ventilation est installé dans le bas du placard de l’entrée. Cette entrée d’air basse aspire l’air extérieur pour évacuer l’air intérieur par le velux. Ce dispositif crée un courant naturel de l’air par « un effet cheminée ». L’ouverture du velux est automatisée pour plus de confort.

Le dispositif de ventilation naturelle est à l’étude, afin de déterminer s’il est nécessaire d’installer un brasseur d’air dans la pièce de vie et la chambre parentale.