IGC vient d'inaugurer la 1ere Maison COMEPOS en Nouvelle Aquitaine

et reçoit le 1er label E+C- de la région

Le projet Comepos

Maison comepos

Alors que le bâtiment en France est le secteur le plus consommateur d’énergie, l’évolution de la Réglementation Thermique à l’horizon 2020 tend vers des constructions neuves à énergie positive, c’est-à-dire qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Pour établir un référentiel crédible, le projet COMEPOS consiste à mesurer scientifiquement l’impact énergétique et environnemental des maisons à énergie positive dans leurs conditions d’usage réelles.

Coordonnée par le CEA, cette initiative contribuera, à terme, à accélérer le développement des maisons à énergie positive tout en optimisant les systèmes innovants et les surcoûts liés à l’évolution des performances.

La maison COMEPOS d'IGC

Depuis plus de 10 ans, IGC est engagé dans l’innovation et l’amélioration de l’environnement. C’est dans cette dynamique qu’il semblait évident qu’IGC soit le constructeur de Nouvelle-Aquitaine associé à ce projet d’envergure nationale.

La « maison COMEPOS d’IGC » est l’aboutissement d’une coopération fructueuse entre IGC, l’ADEME, les scientifiques du CEA, du CNRS d’ARMINES, du CSTB et un consortium d’industriels comme nous, tournés vers l’innovation et le confort client.

Construite prés de Bordeaux, la « maison COMEPOS d’IGC » offre une surface habitable de 90 m² et compte 3 chambres et une pièce de vie de plus de 35 m². Ses nouveaux occupants prendront une part active au projet COMEPOS en partageant leur retour d’expérience dans cette maison à énergie positive :

  • autonomie énergétique
  • qualité d’air
  • facilité d’utilisation
  • confort ressenti...
Autonomie

La « maison COMEPOS d’IGC » est une maison à énergie positive. Sa performance tient à une combinaison performante entre conception et équipements, particulièrement adaptée au climat de la région Bordelaise.

Elle tire son énergie du dispositif photovoltaïque installé en toiture. L’énergie captée via un onduleur, alimente automatiquement le réseau domestique tandis que le surplus est stocké dans les batteries pour des besoins ultérieurs. Ce procédé offre une très large autonomie énergétique à la maison. Si besoin, elle peut rebasculer sur le réseau classique.

Qualité de l'air

La « maison COMEPOS d’IGC » vise également le confort et le bien-être des habitants en veillant entre autres points à la qualité d’air :

  • Mesurer le niveau de CO2 en permanence le taux de dioxyde de carbone présent dans l’air grâce à des capteurs qui affichent, via une application dédiée, les résultats sur smartphone ou tablette.
  • En cas de concentration trop importante (lors d’un repas de famille, par exemple), il suffit d’accélérer la puissance de la Ventilation Mécanique par Insufflation. 
  • Accélérer encore la ventilation en ouvrant la fenêtre de toit motorisée pour assurer un renouvellement d’air rapide et efficace.

En complément, les principaux polluants de l’air (émis par l’activité humaine, l’utilisation de certains produits ménagers, mobilier, vernis, colles…) sont quant à eux captés à plus de 80 % par des composants intégrés aux plaques de plâtre des cloisons.

CO2

La stratégie limitant l’empreinte carbone, associée à une remarquable performance énergétique, a permis à IGC d’obtenir le 1er label E+C- (Energie Positive et Réduction Carbone) en Nouvelle Aquitaine.

En effet pour minimiser l’impact environnemental de sa construction, IGC a favorisé un approvisionnement en circuit court, des centres de distribution et des usines situées à proximité du chantier : 

  • les briques et le béton sont fabriqués à moins d’une vingtaine de kilomètres
  • les tuiles dans un département limitrophe 
  • les menuiseries en région voisine...

Après le 1er label BBC en Gironde en 2010 et le 1er label Habitat Respectueux de l’Environnement en 2013, cette nouvelle certification confirme l’engagement d’IGC en matière d’innovation et de développement durable.