Un an dans la première maison COMEPOS d’Occitanie

Il y a un an, IGC inaugurait la première maison COMEPOS en Occitanie. Les maisons COMEPOS sont de véritables laboratoires grandeur nature permettant de mesurer l’impact énergétique et environnemental des maisons à énergie positive dans leurs conditions d’usage réelles. Un an après leur emménagement, nos clients IGC partagent leur retour d’expérience.

Qu’est-ce qui vous a le plus intéressé dans le projet COMEPOS ?

Ce que j’ai trouvé le plus important dans ce projet c’est l’autonomie énergétique avec les panneaux solaires et les batteries. Du coup, dans la maison il y a :

  • 2 batteries
  • 8 panneaux solaires

Les panneaux solaires alimentent les batteries quand la maison ne demande pas à consommer de l’électricité. Les batteries sont chargées pour après nous restituer l’énergie durant la nuit ou lorsqu’il y a moins de soleil.
Les factures d’électricité ont diminué par rapport à là où on habitait avant. Cela permet de lier l’écologie et l’économie.
Comment gérez-vous la domotique dans votre maison ?
Dans la maison, quasiment tout est automatique. J’ai une application sur mon téléphone qui permet :

  • d’ouvrir les volets, 
  • de gérer les thermostats, 
  • la clim ou le chauffage, 
  • la quantité d’eau chaude, 
  • la qualité de l’air

Je peux tout monitorer via mon téléphone et l’application. On peut faire des petits scénarios avec une ouverture des volets à telle heure et une fermeture à telle heure. Pareil pour le caisson ou le Velux. On peut vraiment tout gérer, régler tout une fois et après laisser la maison vivre toute seule.

Comment faites-vous pour assurer une bonne qualité d’air intérieur ?

Pour renouveler l’air dans la maison, on a un Velux et un caisson qui s’ouvrent automatiquement, qui peut être aussi piloté manuellement par l’application et ça permet de rafraichir la maison plus rapidement et de renouveler l’air à l’intérieur de la maison, ce qui permet d’avoir un renouvellement d’air très rapide, d’avoir toujours une qualité d’air de bonne facture dans la maison.
Le Velux et le caisson vont s’ouvrir grâce à des capteurs CO2 qui permettent de dire, si la quantité est au-dessus d’un certain seuil, « ouvrez-vous et renouvelez l’air ».
A Noël, lorsqu’on a fait le repas avec tout le monde dans la maison, vu qu’on était beaucoup, je pense qu’on a dû dépasser le seuil de CO2 et le Velux s’est ouvert avec le caisson et a permis de renouveler l’air.

Quel est votre bilan après un an passé dans votre maison COMEPOS ?

On était en appartement avant donc on a beaucoup plus d’espace. Tout est automatique donc c’est bien pensé, c’est très ergonomique
On s’aperçoit qu’on a quand même un très bon produit et qu’on a de la chance d’avoir tous ces systèmes dans la maison. L’indépendance énergétique avec les panneaux solaires et les batteries. Il y a tout cela et la qualité de l’air évidemment. Tout ça, même les nouvelles constructions ne l’ont pas donc c’est plutôt un point positif. On s’aperçoit qu’on a beaucoup de chance avec cette maison.

 

Résultats IGC

Sur la période de Février 2019, les résultats sont vraiment impressionnants car la consommation de cette maison fait partie des plus basses jamais enregistrées.

Les clients sont vraiment très satisfaits. 

maison-comepos-resultats