VERIFICATEUR FONCIER CHARENTE VENDEE (H/F)

Le vérificateur foncier détermine la nature des sols et leur portance pour dimensionner les fondations et définir l'adaptation au terrain du projet de construction.
Avant la signature du contrat de construction et à la demande du commercial, le vérificateur foncier s'assure de la faisabilité du projet et effectue des préconisations optimisant l'implantation (limitation des sinistres et des coûts).

Ses principales missions sont de :
- Dresser l'inventaire des éléments à prendre en compte dans le chiffrage du projet.
- Fournir ses conclusions dans un rapport adressé au demandeur, dans les délais imposés suivant la réception de la demande.
- Réaliser d'une tarière.
- Réaliser des reportages photo de l'environnement des terrains visités (permis de construire, volet paysager).
- Participer à l'ouverture de chantier avec le conducteur de travaux.

Déplacements réguliers sur la journée sur les départements 17-85 et 79

De formation géomètre topographe ou technicien du bâtiment, vous souhaitez évoluer dans un groupe à la pointe de la technologie, investissant en recherche & développement et en formation continue, rejoignez-nous.

Emplacement geographique
La Rochelle
Type de contrat
CDI

Demande d'informations

Civilité
Un seul fichier.
Limité à 2 Mo.
Types autorisés : odf pdf doc docx.
Un seul fichier.
Limité à 2 Mo.
Types autorisés : odf pdf doc docx.

Selon l'article 36 du chapitre 5 de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés : Les données à caractère personnel ne peuvent être conservées au-delà de la durée prévue au 5° de l’article 6 qu’en vue d’être traitées à des fins historiques, statistiques ou scientifiques ; le choix des données ainsi conservées est opéré dans les conditions prévues à l’article L. 212-4 du code du patrimoine. Les traitements dont la finalité se limite à assurer la conservation à long terme de documents d’archives dans le cadre du livre II du même code sont dispensés des formalités préalables à la mise en oeuvre des traitements prévues au chapitre IV de la présente loi. Il peut être procédé à un traitement ayant des finalités autres que celles mentionnées au premier alinéa : - soit avec l’accord exprès de la personne concernée ; - soit avec l’autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés ; - soit dans les conditions prévues au 8° du II et au IV de l’article 8 s’agissant de données mentionnées au I de ce même article

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relatives à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous conservez la possibilité d’accéder à ces informations et de les rectifier si vous le jugez nécessaire. Vous pouvez également consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité et de protection des données présentes sur cette page.